Le développement d'un parfum est absolument comparable à la création de toute œuvre d'art, peut-être encore plus empirique que celle de tout autre type de travail artistique ou artisanal.


    Le parfumeur est entouré d'un nombre considérable de substances odorantes, les mélangeant et les dosant, comme un musicien utilise des notes, suivant une inspiration ou une expérience personnelle pour créer une composition. Composer un parfum, c'est comme créer une symphonie émotionnelle. Toute composition considérée comme un art, qu'il s'agisse d'une peinture, d'un thème musical, d'une œuvre littéraire, etc., doit déclencher une réaction, une émotion ou un sentiment. À son mieux, elle fait que le public perçoit la réalité différemment qu'avant de la vivre. En effet, les compositions parfumées font toutes ces choses, et avec brio.
    Notre histoire parfumée

    Le terme parfum est dérivé du latin "parfum", qui signifie "par la fumée". Il désigne la fumée odorante dégagée par les résines brûlées lors des rites votifs. Les premières preuves de son utilisation remontent aux anciens Égyptiens, aux fresques, aux vases d'albâtre et aux objets en terre cuite trouvés dans les tombes des pharaons. En effet, le parfum était alors strictement réservé au culte des dieux et des morts.

    L’histoire du parfum voyage de l’Egypte à la Grèce, à Rome. Les épices, l'encens et d'autres ingrédients de la parfumerie sont devenus disponibles grâce aux conquêtes d'Alexandre le Grand en Orient, en provenance de Chine, d'Inde, d'Afrique, d'Arabie. Des ingrédients parfumés d'origine animale - musc, ambre gris - ont été utilisés pour la première fois dans la Grèce antique, ajoutant une sensualité à la création de parfum ainsi qu'une rémanence persistante.

    Mais la parfumerie moderne est assez récente, remontant à la fin du 19ème siècle principalement avec la création d'ingrédients synthétiques et l'aube de grandes marques et parfumeurs. De toute évidence, comme dans la palette d'un peintre, les différents ingrédients, plus communément appelés « matières premières » dans l'industrie du parfum, inspireront l'artiste dans sa composition. C'est pourquoi lors de la fabrication de parfums, nos parfumeurs considèrent la matière première comme une véritable « matière d’émotion ».

    « L’imagination est la reine des facultés qui guide l’artiste ; c’est elle qui a enseigné à l’homme le sens moral de la couleur, du contour, du son et du parfum. » Charles Baudelaire